Outiref

Le contenu de votre balise Title est le suivant :

Aéroscopia centre de ressources documentaires aéronautiques

Le titre de votre page contient 59 caractères et 6 mots.

Votre titre est trop court. N'hésitez pas à le rallonger pour atteindre 10 à 12 mots.

Google (desktop) coupe actuellement les titres à 600 pixels. Votre balise Title fait 501 pixels.
Son contenu s'affichera donc totalement.

Code HTML détecté :
<title>Aéroscopia centre de ressources documentaires aéronautiques</title>

Les conseils d'Outiref

Le titre de vos pages est l'un des critères de pertinence les plus importants pour les moteurs de recherche à l'heure actuelle. Soignez-le bien ! Par exemple, évitez les titres du type "Bienvenue sur notre site web", pas assez représentatifs du contenu de vos pages.

Le contenu de la balise Title est repris par les moteurs dans leurs résultats de recherche. Soignez-le bien et faites en sorte qu'il soit "sexy" si vous voulez être cliqué !

Le titre de votre page doit contenir entre 10 et 12 mots, les plus représentatifs possibles du contenu de la page.

Si vous voulez que votre titre soit entièrement repris dans les résultats de Google (sans être coupé : "..." à la fin), ne dépassez pas les 70 caractères. En fait, pour être plus précis, Google "coupe" actuellement les titres dans ses résultats à 600 pixels (un "i" prend moins d'espace en largeur qu'un "B" par exemple). Si le contenu de la balise Title de votre page fait plus de 600 pixels, Outiref vous en avertit ci-dessus. Mais rien ne vous empêche de faire des titres plus longs (tout le contenu de la balise Title est lu par Google). L'essentiel est qu'il soit "sexy" sur 600 pixels (ce qui correspond en moyenne à 70 caractères).

Chaque page de votre site doit proposer un titre différent et représentatif du contenu qui y est proposé.

Sur une page d'accueil, placez le nom du site au début. Sur les autres pages, placez le nom du site à la fin de la balise.

Bien évidemment, chaque page de votre site doit proposer un titre... :-)

Evitez les répétitions de mots séparés par une virgule : proposez une vraie phrase, plus incitative au clic pour l'internaute dans les résultats du moteur.

Attention à ne pas répéter plus de 2 fois le même mot dans le titre (et la répétition d'un même mot dans un Title ne vous donne pas plus de "poids" SEO).

Ne proposez pas dans vos pages de titre entièrement en majuscules, voire entièrement en minuscules. Préférez l'écriture dite "Chameau", qui facilite la lecture par l'internaute dans les résultats du moteur (chaque mot a son initiale en majuscules : https://fr.wikipedia.org/wiki/CamelCase) Exemple :

Code HTML d'une balise Title : <title>Votre titre</title>

Votre page n'a pas de balise Meta Description ou elle est vide

Les conseils d'Outiref

Les balises "Meta Description" ne sont pas un critère de pertinence pour les moteurs de recherche. Elles servent à afficher un texte de présentation dans les résultats de recherche :

Historiquement, on estime qu'une balise "Meta Description" doit comporter environ 150 signes (caractères espaces compris), puisque c'est la taille par défaut du résumé proposé par Google dans ses pages de résultats. Cependant, la taille de ce résumé augmentant avec le nombre de mots clés dans la requête (une requête comprenant 5 à 6 mots clés affiche sur Google des résumés pouvant atteindre 300 signes) et Google n'affichant le contenu de la balise meta "description" que si la requête tapée s'y trouve, on recommande aujourd'hui des balises meta "description" de 200 à 300 signes.

Essayez donc de placer dans les 150 premiers signes les mots clés importants pour votre référencement, car sinon Google risque de ne pas afficher le contenu de cette balise dans ses résultats.

Faites une vraie phrase, ne proposez pas une suite de mots séparés par une virgule. Proposez un texte vendeur, "sexy", qui incitera l'internaute à cliquer sur votre lien.

Chaque page de votre site doit avoir une balise "Meta Description" différente, différentiante et assez longue.

Code HTML d'une balise meta "description" : <meta name="description" content="Votre description ici">

Votre page n'a pas de balise meta Keywords ou elle est vide

Les conseils d'Outiref

Attention : les balises "Meta Keywords" ont aujourd'hui une importance quasi nulle dans le cadre d'un référencement de site web :

  • - Google ne la lit pas (et ne la lira jamais !).
  • - Ses challengers (Bing, Yahoo!) semblent encore la lire mais lui attribuent un poids extrêmement faible, ce qui réduit son utilité à néant.

La balise meta "keywords" est emblématique du référencement sur le Web des années 90 sur le moteur AltaVista. Nous sommes actuellement au troisième millénaire !

Mais sa présence n'est pas négative (hormis le fait que vous indiquez ici à vos concurrents les mots clés sur lesquels vous travaillez...).

Essayez d'y proposer plusieurs orthographes (accentuation, singuliers, pluriels, masculins, féminins, etc.) pour vos mots clés : referencement, référencement, etc.

N'oubliez pas les fautes d'orthographes éventuelles que les internautes peuvent faire en tapant par exemple votre nom ou ceux de vos produits.

En règle générale et de façon "historique", on estime qu'une balise "Meta Keywords" ne doit pas comporter plus de 100 mots ou de 1 000 caractères, la première limite atteinte étant la bonne. Mais une vingtaine de mots est largement suffisante.

Il est d'usage de séparer les mots par une virgule suivie d'un espace (mais il existe plusieurs "écoles". Dans les faits, tout le monde s'en fiche et Google le premier).

Bref, ne vous en faites pas trop pour cette balise. Mettez-la, ne la mettez pas, il y a 99,999999% de chances que le résultat soit identique (100% sur Google). Mais certains aiment le vintage :-)

Code HTML d'une balise meta "keywords" : <meta name="keywords" content="mot clé 1, mot clé 2, mot clé 3">

http://documentation.musee-aeroscopia.fr/index.php/CMS/Post/_/actualites

L'URL fait 72 caractères

Votre URL contient des underscores (tirets bas) qui ne sont pas des séparateurs de mots pour Google. A éviter.

Les conseils d'Outiref

Globalement, la règle est simple : en lisant l'URL, on doit comprendre ce que propose la page en question. Si c'est le cas, tout va bien !

Essayez de séparer les mots distincts dans votre URL par des tirets hauts et non pas par des undescores (tirets bas) : vente-dvd-france.com/harry-potter/ est préférable à ventedvdfrance.com/harrypotter/ ou vente-dvd-france.com/harry_potter/.

Evitez les mots accentués et caractères diacritiques, tout comme les espaces : vente-dvd-france.com/jérôme-chalançon/ ou vente-dvd-france.com/harry%20potter/.

Essayez, dans la mesure du possible, d'y inclure des mots clés représentatifs de votre activité. Par exemple : www.votresite.com/disques/jazz/sidney-bechet.html est préférable à : www.votresite.com/agfert56?jk/ azv66q=po,,78.html

Si vous pouvez faire terminer vos URL par une extension de type .html, .php ou tout autre indication, cela pourra vous aider.

Evitez les points d'interrogation (?) et les esperluettes (&) dans l'intitulé des URL.

Ne donnez pas un poids trop fort à l'optimisation de vos URL pour Google. De nombreuses pages sont très bien référencées avec des URL peu ou pas du tout optimisées.

La longueur de l'URL et le nombre de répertoires (ainsi que leur intitulé) n'a qu'un rôle infime, voire nul. La page à l'URL www.vente-dvd-france.com/dvd/sagas/harry-potter/version-francaise/harry-potter-ecole-des-sorciers.html aura peu ou prou le même référencement que la même page à l'URL www.vente-dvd-france.com/harry-potter-ecole-des-sorciers.html.

h1
Aeroscopia
h2
Musée aéronautique
h1
Actualités du centre de ressources du Musée Aeroscopia
h2
Toulouse, 1er octobre 2020 : Mélée Numérique, Mémoire des Entreprises et des Monuments Historiques.
h4
Mémoire orale aéronautique : L'Humain au coeur de l'aventure technologique ! le musée aeroscopia interviendra le jeudi 1 octobre à 14h00 (Quai des Savoirs)
h5
[Pour consulter le programme du colloque https://www.meleenumerique.com/about/)
h2
Toulouse, 23-25 septembre 2020 : Colloque international organisée par L'Université Toulouse-Jean Jaurès : Naissance et affirmation du groupe Airbus.
h4
Le musée aeroscopia interviendra le jeudi 24 à 14h00 suivi d'une présentation des collections de l'association Aérothèque par Jean-Pierre Salsenach à 14h40.
h5
Pour consulter le programme du colloque et les informations pratiques
h2
Dernier numéro de la revue en ligne Nacelles sur les matériaux métalliques qui ont révolutionné l’aviation et l’aéronautique au xxe siècle !
h4
En retraçant, par le prisme des matériaux, une histoire de l’aéronautique, Les chercheurs toulousains souhaitent contribuer à la compréhension de la notion de « Patrimoine aéronautique ».
h5
CLIQUEZ ICI
h2
Nouveau numéro de la Revue Patrimoines du sud !
h4
Un article de l'historien Jean-Marc Olivier (FRAMESPA) : Machines et outils de l’industrie aéronautique. Un patrimoine menacé, à Toulouse comme à Seattle ?
h5
CLIQUEZ ICI
h2
Revues aéronautiques anciennes en Ligne !
h4
Envie de relire les revues aéronautiques françaises publiées depuis 1893? C'est possible, grâce au travail de numérisation du musée Air France et de la Bnf !
h5
CLIQUEZ ICI
h2
Nouveau numéro de la revue LE PATRIMOINE
h4
Un article passionnant sur les "Femmes au travail dans l'industrie aéronautique" par Nathalie Lapeyre et Tom Dufour (Université Toulouse Jean-Jaurès) !
h5
Pour consulter le sommaire de la revue et les premières pages
h2
Toulouse, Report au 23-25 septembre 2020 : Colloque international organisée par L'Université Toulouse-Jean Jaurès : Naissance et affirmation du groupe Airbus.
h4
Le musée aeroscopia interviendra le jeudi 19 à 14h00 suivi d'une présentation des collections de l'association Aérothèque par Jean-Pierre Salsenach à 14h40.
h5
Pour consulter le programme du colloque et les informations pratiques
h2
Cinquantenaire Airbus et Mémoire Orale
h4
Salariés de l'aéronautique, ouvriers, techniciens ou ingénieurs, votre récit de carrière nous intéresse !
h5
A l'occasion du Cinquantenaire Airbus, le catalogue des archives sonores s'est enrichi des témoignages des pionniers d'Airbus : Bernard Ziegler, Pierre Baud, Ange Ortega ont déposé leur témoignage dans le cadre de la campagne de collecte organisée en partenariat avec l'Académie de l'air et de l'espace.
h5
Pour consulter le catalogue des Entretiens et les photos
h2
La revue Le Patrimoine, Histoire, culture et création d’Occitanie a consacré son dernier numéro à l’histoire aéronautique toulousaine : Toulouse, mémoires d’avions.
h4
Un état des lieux du patrimoine aéronautique toulousain !
h5
L’occasion a été donnée au musée de dresser un premier bilan des activités de valorisation patrimoniale et de médiation auprès des publics. La gouvernance collégiale et les actions menées avec tous les partenaires (associations de Terre d’Envol, professionnels de la culture, universités…) en font un musée atypique au regard des musées traditionnels.
h2
Cinquantenaire du premier vol Concorde : Deux ouvrages incontournables !
h4
A l’occasion du Cinquantenaire du premier vol du Concorde, deux livres sont publiés en ce début d’année 2019.
h5
Le premier est publié aux Editions Privat et s’intitule « Concorde : La légende supersonique » à l'initiative de Gérard Maoui et André Rouayroux, tous deux passionnés d’aéronautique. Cet ouvrage regroupe un grand nombre de photos inédites, des premiers coups de crayon jusqu’à l’assemblage final du Concorde.
h5
Le second ouvrage que l'on doit à l’historien Jean-Marc Olivier, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Toulouse Jean-Jaurès retrace l'aventure de ce premier vol "celui qui a déclenché le plus d'enthousiasme, car il s'inscrit dans un contexte de rivalités idéologiques et économiques exacerbées. Cinquante ans après cet événement, les historiens peuvent désormais reconstituer plus librement cet environnement complexe."
h2
Reseau MUST : Quels centres de documentation et quelles bibliothèques dans les institutions muséales de demain ?
h4
Le centre de ressources documentaires du musée Aeroscopia participe à la journée professionnelle du réseau Must le 19 septembre à Montpellier autour de la thématique : Quels centres de documentation et quelles bibliothèques dans les institutions muséales de demain ?
h5
Constituer, enrichir, conserver et valoriser les collections du patrimoine aéronautique toulousain sont les missions du centre de Ressources Documentaires Aéronautiques Pierre-Sparaco depuis son ouverture en juin 2017. Afin de donner un maximum de visibilité à des fonds souvent peu accessibles et prolonger ainsi la visite du musée, la priorité a été donnée à la valorisation Web grâce au déploiement d’un outil de gestion informatique commun à toutes les collections, qu’elles soient muséales, documentaires ou archivistiques.
h5
Par ailleurs, la salle lecture accueille un public diversifié : les visiteurs, les experts, étudiants et le public scolaire dans le cadre d’un atelier de recherche documentaire. Lieu de partage et de transmission de la culture aéronautique au même titre que le musée, le centre de ressources organise également des collectes de témoignages oraux en partenariat avec les associations de sauvegarde impliquées dans le projet muséal. Pour en savoir plus
h2
Découvrez l'exposition virtuelle !
h4
Très récemment, La ville de Blagnac a fait l’acquisition du fonds artistique « Roger Astruc ». Salarié de l’aéronautique (Dewoitine, SNCASO, SNCAC, Sud-Aviation et enfin Aerospatiale), il a exercé les fonctions de dessinateur industriel puis chef de section des Notices Techniques et Publicité Industrielle.
h5
Fort de ses capacités artistiques, Il a réalisé un grand nombre de documents de communication, cartes de voeux de la société, publicités, premières de couverture (Alouette, Super Frelon, Corvette, Super Guppy, Airbus, Caravelair…) qui apparaissent dans les revues d’époque. Plus de 1400 dessins, gouaches sur papier, huiles sur toile, caricatures, photographies entrés dans les collections aeroscopia sont en cours d’inventaire. Pour visionner l'inventaire Roger Astruc
h2
GUY VISELE, 50 ans de Spotting !
h4
10 000 photos numérisées, prises par Guy Viselé entre 1950 et 1960, ont été déposées au titre du partenariat avec l’Académie de l’air et de l’espace. Plus de 400 photos sont consultables en ligne. Ces photos retracent sa carrière de spotter. Guy Viselé était consultant en aéronautique et il est membre de l'Académie de l'air et de l'espace depuis 2013.
h5
Découvrir La collection en ligne

Les conseils d'Outiref

La structuration en balises Hn doit globalement décrire le contenu de la page. D'une façon générale, est-ce qu'en lisant le contenu des balises Hn ci-dessous, je comprends de quoi parle la page ? C'est la question essentielle...

Une balise H1 peut contenir 5 à 7 mots descriptifs et parfaitement décrire ce que propose la page (son contenu est souvent assez proche du début du Title).

On peut sauter des niveaux de Hn (passer de H3 à H6 par exemple).

En pratique, les niveaux Hn peuvent ne pas se suivre (on peut mettre un H6 avant un H1 par exemple), même s'il est plus "propre" et logique de les agencer de façon logique.

On peut mettre plusieurs balises H1 dans une même page, mais il est souvent plus logique de n'en mettre qu'une, représentant le titre éditorial du document.

Si la balise Hn est sur une image, des parenthèses sont affichées. Entre ces parenthèses sera indiqué le contenu de l'attribut ALT de l'image, car ce texte est lu par les moteurs. Exemple : H1 : (alt="contenu de l'attribut alt de l'image").

Champs lexicaux de la page

    Champs principaux

  • centre de documentation
  • bibliothèque numérique
  • archives départementales
  • centre de ressources documentaires
  • patrimoine aéronautique
  • bibliothèques
  • ressources documentaires

    Champs secondaires

  • bibliothèque universitaire
  • musée de l air
  • sciences humaines

Optimisez sémantiquement votre texte avec

Mots clés

Mots clés uniques : 684

11
Publié
1.61 %
9
dans
1.32 %
8
aéronautique
1.17 %
7
musée
1.02 %
6
Pour
0.88 %

Expressions de 2 mots-clés : 496

10
Publié le
2.02 %
10
de l
2.02 %
9
de la
1.81 %
5
Pour consulter
1.01 %
3
partenariat avec
0.6 %

Expressions de 3 mots-clés : 274

5
Pour consulter le
1.82 %
3
interviendra le jeudi
1.09 %
3
programme du colloque
1.09 %
2
Nouveau numéro de
0.73 %
2
Le musée aeroscopia
0.73 %

Les conseils d'Outiref

Vérifiez dans la liste de mots clés ci-dessus si la cohérence sémantique de votre page est bonne (les mots clés affichés correspondent-ils au contenu de la page, le décrivent-ils bien ?). Sinon, retravaillez votre contenu pour faire apparaître les principaux sujets que vous désirez évoquer dans votre page.

Les champs sémantiques de la page sont fournis par notre partenaire 1.FR. Un test de votre page sur ce site vous fournira de nombreuses indications sur les champs sémantiques à mettre en valeur ou à éliminer de vos contenus.

Balise meta "Robots" : NON

Balise "Canonical" : NON

Balises "Hreflang" : NON

Nombre d'images : 15

Nombre d'images ayant un attribut ALT rempli : 2

Nombre d'images ayant un attribut ALT vide ou absent : 13

Nombre de liens sortants : 27

Nombre de liens sortants internes : 23

Nombre de liens sortants externes : 4

Les conseils d'Outiref

La balise meta "robots" indique aux moteurs de recherche ce qu'ils doivent faire dans la page. Voici les principales formes qu'elle peut avoir :

  • - index : le moteur va indexer le contenu de la page.
  • - noindex : le moteur n'indexera pas le contenu de la page (il l'ignorera).
  • - follow : le moteur va suivre les liens sortants de la page pour trouver d'autres pages.
  • - nofollow : le moteur ne suivra pas les liens sortants de la page pour trouver d'autres pages.
  • - all : équivalent de "index,follow".
  • - none : équivalent de "noindex,nofollow".
  • - Absente : équivalent de "index,follow".
Plus d'infos ici.

La balise Canonical sert à éviter le phénomène de duplicate content. Plus d'infos ici.

Les balises Hreflang servent à indiquer au moteur la langue et le pays-cible d'une page. Plus d'infos ici.

Les attributs ALT sont en règle générale pris en compte comme du texte par les moteurs de recherche, même si leur importance est assez faible. Le texte qui y est inséré peut cependant servir également aux moteurs de recherche d'images pour indexer et reconnaître vos fichiers graphiques.

Lorsque vous faites des liens sortants (internes ou externes), essayez de les faire pointer vers des contenus connexes et ayant du sens par rapport au contenu de votre page.

Trust Flow

0

Citation Flow

0

BackLinks : 1


Données fournies par Majestic®

Les conseils d'Outiref

Le TF (Trust Flow) est un indicateur (note sur 100) qui donne une indication sur la qualité des liens qui pointent vers votre site. Il symbolise la capacité d’une page à vous transmettre de la confiance. Comment interpréter le TF ?

Le CF (Citation Flow) est un indicateur (note sur 100) qui donne une indication sur la quantité des liens qui pointent vers votre site. Plus une page a un Citation Flow élevé, plus elle est en mesure de vous apporter de la popularité. Comment interpréter le CF ?

Un backlink est un lien venant d'un autre site (un autre nom de domaine) et pointant vers votre site.

Toutes ces données sont fournies par notre partenaire Majestic.

Code HTTP renvoyé : 301

En-tête HTTP :

HTTP/1.1 301 Moved Permanently
Date: Sat, 28 Nov 2020 10:21:46 GMT
Server: Apache/2.4.25 (Debian)
Location: https://documentation.musee-aeroscopia.fr/index.php/CMS/Post/_/actualites
Content-Type: text/html; charset=iso-8859-1

Adresse IP du serveur : 149.11.58.116

Pays du serveur : United States us

Voir le Code Source html

Les conseils d'Outiref

Le code HTTP correspond à la réponse du serveur lors de la demande d'une URL. Les codes les plus courants sont :

  • - 200 : Ok, il existe une page à l'URL demandée.
  • - 404 : Pas de page Web à l'URL demandée (Page not found, URL not found).
  • - 301 : Redirection définitive.
  • - 302 : Redirection temporaire.
Vous trouverez la liste complète des codes HTTP ici.

L'en-tête HTTP liste toutes les indications qui sont fournies par votre serveur au navigateur de l'internaute lors d'une demande d'URL et donc également au robot des moteurs de recherche.

Le pays du serveur peut avoir une certaine importance. Essayez toujours d'avoir un hébergement situé dans le pays-cible que vous visez (par exemple la France), surtout si votre site dispose d'une extension générique (.com, .net, .org...). Cela aura moins d'importance si votre site dispose d'une extension géographique (.fr, .de, .ch, .be, .uk...).

Auditer une autre URL